J’ai passé 15 jours à Taïwan et j’ai vraiment adoré. Voici le parcours que j’ai effectué en août 2018 de Taipei à Taipei en métro, bus, train et vélo, dans le sens des aiguilles d’une montre…

Je voulais visiter les gorges de Taroko, la côte est et la route 11, Tainan, l’ancienne capitale et Sun Moon Lake. Ma « folie » fut de faire 3 jours plutôt épuisants de vélo sur la route 11.

Un peu d’histoire

Taïwan ou La République de Chine (ROC) a été cédée au Japon en 1895, puis restitué à la Chine en 1945. En 1949, le gouvernement de Tchang Kai Chek s’y installe. En 1971, elle perd sa place à l’ONU au profit de la République Populaire de Chine. Aujourd’hui, les investissements taïwainais en Chine ont dépassé les 400 milliards de dollars américains. Le pays compte 23 millions d’habitants et l’île fait 350 km de long sur 150 km de large.

Taipei, rues japonaises, marché de nuit et musée TKC

Arrivé à l’aéroport, j’ai acheté une carte téléphonique (700 dollars Taïwanais, soit 20 euros environ) et une Easycard (100 dollars Taïwanais). J’ai dépensé 900 euros en tout pour mon séjour de 15 jours, 27 000 NTD (dollars taïwanais) cash et 130 euros pour 4 journées d’hôtel (3 à Taïpei au Poshpacker et une à Hualien). L’hôtel est assez cher et le reste est bon marché. J’ai beaucoup réservé avec AGODA qui vous rappelle en cas de problème, quand vous leur avez laissé un mail de secours… Ils répondent rapidement et vérifient votre satisfaction.

Le musée national *** et le mausolée de Tchang Kai Chek **

A Taïpei, les rues peuvent être très larges, construites par les Japonais, qui ont occupé l’île entre 1895 et 1945, et voir des marchés de nuit apparaître subitement dans un bloc.

J’ai adoré le musée national, situé au Nord de Taipei et près du marché de nuit…

Sinon, le mausolée Tchang Kai Chek vaut le détour par sa démesure et vous pouvez aussi admirer la tour 101…

Deux jours dans les gorges de Taroko ***

J’ai pris le train pour aller dans les gorges de Taroko. Arrivé à la gare de Xincheng, j’ai eu un bus qui allait directement au Visitor Center où il est possible de laisser son sac gratuitement. Ils m’ont conseillé de faire des balades à pied le premier jour (le Shakadang Trail en particulier) et du bus le deuxième jour.

J’avais réservé une chambre à l’hôtel YongYing B&B. Il n’est pas sur les cartes google ou maps.me mais situé près de l’hôtel Liwu, qui est indiqué sur les cartes….

J’ai beaucoup apprécié la chambre et le côté familial.

Le premier jour, Shakadang trail *** et Chang Chun.

Le départ est à gauche en sortant du Visitor Center, vous passez dans un tunnel pour aboutir au XiaozhuiLu Trail, balade apéritive qui vous amène au pied d’un pont.

De là, vous pouvez traverser le pont pour visiter le temple Chang Chun, ce que je ne conseille pas vraiment, ou aller sur le trail Shakadang, à droite qui fait 4 km de long, qui longe la rivière et qui est vraiment agréable. J’ai fait demi-tour car, sur la carte, il était indiqué comme fermé… alors que je pouvais faire une boucle en revenant sur le trail Dekalun.

Deuxième jour Swallow Grotto *, Lu Shui Trail *, Baiyang falls *** et Chang Chun **

Le parc est vraiment grand, le bus est indispensable et le premier trail conseillé était Swallow Grotto, que je n’ai pas trouvé très intéressant. Le Lu Shui Trail est court et assez joli, mais j’ai dû attendre une demi-heure le bus suivant. Enfin, les chutes de Baiyang, sont vraiment belles. Pour visiter ces dernières, prendre le bus jusqu’à la ville de Tianxiang, puis sortez en longeant la route, traversez un tunnel à pied (le trafic n’était autorisé que toutes les heures) puis tournez à gauche pour emprunter un tunnel qui débouche sur le trail. Là, vous allez jusqu’au bout (40 mn environ) et arrivez à un pont puis à une plateforme ventée et très agréable. Je conseille vivement cette balade.

En revenant, j’ai repris le bus, toujours avec ma carte Easycard et je suis retourné voir le temple Chang Chung en guise d’adieu aux gorges de Taroko.

J’ai alors pris le dernier bus, vers 16h40, qui allait jusqu’à la gare de Hualien… toujours avec ma Easycard.

Trois jours fous à pédaler 186 km à 35 degrés sur la côte est

Arrivé à Hualien, à l’hôtel Liga, une seule nuit avait été payée par Agoda au lieu de deux. Je voulais juste faire un petit tour en vélo et il était possible que j’en fasse trois, conseillée par le guide Lonely Planet et quelques blogs. Qu’à cela ne tienne, pourquoi pas ! La supermanager de l’hôtel, Eliza, me recommande un loueur de vélo qui parle moyennement anglais situé près de la gare et qui vend des poissons. J’ai payé 1 300 NTD pour les 3 jours.

Je prends une carte de visite du point d’arrivée, son emplacement sur maps.me et me voilà avec un vélo Giant pour 3 jours. Il m’avait proposé de prendre des affaires mais je pensais que je pouvais y arriver facilement, mon sac pesant 6 kg…. Que nenni, la selle était peu rembourrée et ce poids supplémentaire n’a pas été apprécié par ma paire de fesses.

Premier jour de 50 km épuisant

Le premier jour fut le plus pénible, des côtes pas possible, des tunnels et une température allant de 36 à 40 degrés ! Mes jeunes années sont parties il y a bien longtemps.  Heureusement que j’avais une montre prenant mon pouls. A 140, je ralentissait et à 150 j’arrêtais. Je n’ai vu personne pédalant dans mon sens sur les 3 jours et une petite dizaine dans l’autre sens, que des jeunes avec rien sur le dos et sûrement des mollets d’acier…. La route 11 est facile, il suffit de suivre les panneaux. Voici la première partie de la journée et les dénivelés…

Soixante kilomètres plus loin, je me suis arrêté à Fengbin au Sea Princess où j’ai été accueilli comme un prince. Je recommande ce B&B car les hôtesses sont charmantes. Vérifiez son emplacement sur la carte et mémorisez ses idéogrammes. Il était 2 km plus au sud que l’emplacement maps.me.

Deuxième jour, 80 km

Je voulais avoir de la marge pour le 3ème jour alors j’ai pédalé 80 km, toujours sous le soleil. Mes fesses allaient légèrement mieux, mais c’était la tête du péroné qui se réveillait !!! J’allais plus lentement et appréciait de plus en plus les pauses, dont le thé glacé faisait partie….

J’ai logé à Chenggong au Babian Bed and Breakfast que je ne vous recommande pas. Les personnes ne parlaient pas anglais, le breakfast était très léger et les personnes absentes la plupart du temps.

Troisième jour beaucoup plus cool

La fin fut très agréable, la côte est belle et je faisais plus de pauses.

Arrivé à Taitung, j’ai logé au Venice près de la gare où j’ai restitué le vélo. L’environnement n’est pas top, l’hôtel est désert et kitsch, mais très bien situé.

Tainan et la côte ouest

Le lendemain, j’ai pris le train vers Tainan, l’ex-capitale de Taïwan où j’ai logé au Gang haw hôtel (1200 dollars). La chambre est ridicule et vieillotte mais super bien placée près de la gare. De là, je me suis promené et… mangé je ne sais quoi à midi grâce à un Taïwanais végétarien qui parlait un peu anglais et une soupe d’huîtres le soir.

J’ai alors visité un petit parc, le temple de Confucius  et le magasin chic Hayashi…

Les monuments de Tainan n’ont rien d’extraordinaire mais il est très agréable de s’y promener..

Sun Moon Lake et Aboriginal Village ***

Le lendemain, train plus bus pour arriver au Sun Moon Lake. Vous avez deux gares ferroviaires à Taichung, l’une pour le train super rapide et l’autre pour le train normal. De Tainan, j’ai pris le train normal. L’arrêt du bus Nantou pour aller à Sun Moon Lake est à droite en sortant de la gare. Le trajet est moins cher si vous payez avec… Easycard.

J’ai logé à Ita Thao, à l’opposé de l’arrivée du bus. Prendre le bus qui fait la navette pour descendre au zhen hu bb . Il est très agréable de se promener dans Ita Thao le soir, même quand il pleut. J’ai acheté du thé Assam, très réputé et excellent.

Le lendemain, je suis retourné en enfance en visitant le Formosan Aboriginal Village, genre de Disneyland agrémenté de maisons en bois et d’activités locales. Voici la première, la chute libre…

J’ai aussi testé de la réalité virtuelle avec un casque. Je conseille vivement.

Au retour, j’ai visité Wen Wu, le temple local. J’ai de plus en plus de mal avec les bondieuseries, les temples, les cathédrales, les églises.. J’ai pris un bus qui m’a directement amené à la gare routière de Taipei.

Retour à Taipei, Beitou ** et Tamsui ***

Il me restait les bains chauds à goûter et je suis allé en métro à Beitou. Vous avez plusieurs bains de plus en plus chaud, finissant à 45 degrés. Beaucoup de locaux asiatiques âgés restent dans le bain, tandis que les étrangers blancs restent moins longtemps et deviennent rouges. J’avoue y être resté moins de 15 minutes, ne voulant pas me transformer en homard…

Puis, j’ai fait une halte à Tamsui, genre de station balnéaire au nord de Taipei où j’ai passé une super après-midi. Balade à pied le long de la rivière, visite du fort japonais Hobe où les taïwanais ont combattu les français en 1884 et j’ai écouté un chanteur local au coucher de soleil en admirant l’alignement de 4 planètes. J’ai vraiment adoré.

Et dernière surprise à Taipei ! Assis à un excellent restaurant de poisson, 4 taïwanais m’ont invité à leur table et m’ont appris à ne pas boire sans trinquer….

J’ai vraiment adoré le contact avec les taïwanais.

La nourriture de Taiwan

La nourriture est excellente. Je ne vous conseille pas la boisson au tapioca, le Stinky Tofu et la soupe aux nouilles et au boeuf que j’ai goûté. Par contre, le thé vert et le thé Assam sont excellents. Vous trouvez aussi du thé vert glacé sans sucre, le Charlie’s Wang dans tous les 7/11 ou les Family Mart.

Sinon, vous pouvez déguster de tout : des dim sum, des soupes aux huitres, au gingembre et des liserons, comme au Vietnam ou en Thaïlande, le tout avec une bonne bière, locale ou non. Vous avez de nombreuses occasions de bien manger…

Pour aller plus loin

Quelques blogs qui m’ont bien aidé.

Si vous avez des remarques ou des questions, laissez-moi un commentaire.

 

Taïwan, la belle île à visiter
Étiqueté avec :                            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *