Un de mes rêves était de voir les chutes d’Iguazu. Grâce à une amie de La Plata, ce rêve est devenu réalité. Voici mon parcours :

Constellations familiales à La Plata

J’ai eu la chance d’avoir été invité par une amie à La Plata dont la belle-soeur avait organisé deux soirées de constellations familiales. Un taxi m’a pris directement à l’aéroport pour m’amener à La Plata (l’argent en espagnol), une ville complètement quadrillée avec une grande église sur une de ses places. Vous pouvez aussi visiter une maison de Le Corbusier.

Une virée oubliable en Uruguay

Nous avons fait un petit tour à Rosario, petite ville très touristique pour manger une grillade très oubliable au bord de l’eau.

Cordoba et les jésuites négriers

Parti en bus « ejecutivo » pour mon premier voyage solo en Argentine, je suis arrivé très tôt à Cordoba, la 2e ville d’Argentine.

Je suis reparti aussitôt à Alta Gracia pour visiter le musée inoubliable du Che et de l’Estancia, où ont sévi les jésuites.. En Argentine, les « y » et les « ll » se prononcent comme des « che ». « Yo lo llevo » devient donc « Cho lo chevo« . C’est pour cela que Ërnesto Rafael Guevara de la Serna fut appelé « le Che ».

Vous connaissez la controverse de Valladolid ? Les indiens ont une âme et pas les noirs. Ce qui a entraîné la traite négrière.

Retour à Cordoba pour une visite de la ville et de ses nombreux taxis jaunes…

Ayant rencontré un autochtone de Cordoba dans le bus, il m’a invité à une parilla sur le toit chez lui, un must chez les carnivores argentins avec les hot dogs.

A Cordoba, capitale des jésuites, visite des constructions jésuitiques, le temps de faire une bise au pape actuel pour me réconcilier avec la religion et reprise d’un bus pour aller à Mendoza.

Mendoza et le torrontes

Mendoza est la capitale du vin en Argentine. J’ai donc enfilé les visites… de cave, effectué un petit tour vers la frontière chilienne et l’Aconcagua. Et j’ai passé un super nouvel an avec… parillas et bondieuseries.

Salta et les quebradas

Après 21 heures de bus, je suis enfin arrivé à Salta. Et j’ai eu la chance de réserver un circuit des quebradas vers Cafayate avec Richard Cruz. C’est vraiment extraordinaire de se promener dans ces canyons.

La visite des Quebrada de la Humanauaca ne m’a pas laissé un souvenir extraordinaire. Le tour à Cafayate avec dégustation de Torrontes est incontournable.

A Salta, j’ai visité le musée archéologique de haute altitude où plusieurs momies d’enfants incas « sacrifiés » ont été retrouvés dans un glacier. J’ai appris ainsi que les incas commettaient des sacrifices humains, faisant boire une boisson alcoolisée à des enfants avant de les laisser dans le glacier.

Iguasu des 2 côtés

Puis, vol à 350 euros pour aller à Iguasu, le voyage en bus étant trop long avec plusieurs arrêts. La visite se fait côté argentin et côté brésilien avec passage express de la frontière. Voici la vue côté brésilien. Si c’est pas magnifique !!!

Vous pouvez faire un tour en bateau mais vous avez de l’eau plein les mirettes. Le côté amusant est de voir les japonais et les coréens en goguette. Je suis retourné une deuxième fois du côté argentin. Quand on aime…

BA et Colonia

Retour à Ba en avion pour profiter du quartier populaire San Telmo et de son restaurant Desnivel, l’enfer des végétariens.

 

Une spécialité argentine est le « dulce de leche » un genre de concentré de lait sucré et cuit, dont voici un aperçu :

Comme vous pouvez vous en douter, c’est très calorique. Et c’est là que j’ai retrouvé Murat Ozdemir, guide turc rencontré lors d’un voyage en Turquie !!!

Je suis aussi allé faire un tour en bateau à Colonia avec vue sur les superbes résidences.

Constellations familiales à Buenos Aires

J’ai voulu comprendre pourquoi sévissait toujours la corruption en Argentine, pourquoi, des incas à la dictature, il y avait toujours de la violence. Habitant chez Nico et Sabrina, ils m’ont organisé une matinée constellations familiales où j’ai pu mettre en scène les incas, les jésuites et la dictature argentine. La conclusion ? Accepter les Incas, même et surtout s’ils étaient des persécuteurs.

Argentine, de BA à Iguazu en passant par Salta
Étiqueté avec :                            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *