Cet article est un coup de gueule contre l’exposition de Tino Sehgal au Palais de Tokyo que j’ai « visité » hier.

1130056_question_sign

J’ai compris que l’art pouvait être une religion plaçant « l’œuvre » avant la « personne ».

Une énigme

Tout d’abord, une personne à un fort accent nous a demandé « quelle est l’énigme ? » en faisant des gestes comme une danse. N’ayant rien compris, nous sommes descendu et avons vu des personnes dansant dans tous les sens, en courant d’un côté à l’autre de la pièce. Nous sommes rapidement montés à l’étage, peu intéressés par cette démonstration.

Des questions sans réponse

Puis nous avons du faire la queue, sollicité par un australien qui ne parlait pas le français. Il m’a précisé qu’il y en avait pour une demi-heure.

Une demi-heure après, une fille de 12 ans, nous a conduit dans une pièce nue en nous demandant ce qu’était pour nous le progrès. Je lui ai répondu :

L’égalité entre l’homme et la femme et l’interdiction du travail pour les enfants.

Comme je lui ai demandé ce qu’elle en pensait, elle n’en savait rien. Visiblement, la réponse ne la concernait pas. Elle nous a alors présenté à Théo. Je lui ai demandé si elle était payé et que j’aurais préféré que la fille nous pose une question dont la réponse l’intéressait. Sa réponse fut :

Oui, mais, elle a choisi de venir.

Je lui ai dit que j’aurais préféré qu’on lui donne le choix de la question à la jeune fille. Sa réponse fut :

Oui, mais l’œuvre…

Comme je lui ai fait remarquer qu’il mettait ainsi l’œuvre avant l’humanité, Théo est parti…

En conclusion

Ainsi, bien que l’entrée soit payante, des enfants de 12 ans « travaillent » gratuitement pour poser des questions dont ils ne comprennent pas le sens au nom de « l’œuvre », l’art. C’est le propre d’une société violente, qui met la règle avant l’humanité et la bienveillance.

Comme je disais ma déception à l’accueil, une personne m’a dit que je ne devrais pas dire cela. Cela m’a conforté dans mon analyse. L’art devient un dogme qui prime sur la bienveillance.

Pour aller plus loin


Trois réacs à la FIAC (avec Franck Lepage) par hitsohl

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

Tino Seghal ou l’art est-il une nouvelle religion ?
Étiqueté avec :            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *