Voilà le voyage, deux semaines au Pérou et deux semaines en Bolivie.

 J’avais prévu la première semaine, Lima et Arequipa, et le vol de Cuzco à Lima.

Lima, Arequipa, et le canyon de la Colca ***

Lima et Miraflores

Arrivé à l’aéroport de Lima, vous pouvez acheter un bon payable en dollars ou en soles (19 dollars ou 60 soles) pour un taxi officiel. Si vous allez à Miraflores, au sud de Lima, vous avez aussi une navette à la sortie de l’aéroport pour 25 soles. Uber fonctionne aussi à Lima et l’intérêt est d’avoir un mode de locomotion assez sûr.

J’ai séjourné à l’hôtel Casa Cielo qui devait normalement réserver un taxi pour moi que je n’ai pas vu à l’aéroport. Il est bien situé à Miraflores mais assez cher (37 euros) pour une nuit. J’ai donc préféré réserver un Airbnb pour le retour. J’ai aussi acheté une puce dans une boutique Entel pour 4 semaines qui m’a donné satisfaction….

J’ai visité le centre de Lima, sa place d’Armes, comme toute place au Pérou et en Bolivie et un couvent. Cela se fait assez rapidement, le centre est petit.

Le lendemain, j’ai pris le bus pour Arequipa après un premier Cevice bien mérité à Miraflores comprenant poisson mariné dans du citron vert, patate douce, maïs (choclo), oignon et cacahouètes (mani). La bière est en sus….

J’avais réservé depuis Paris le bus Cruz del Sur pour 50 dollars et c’était vraiment un luxe que je n’ai jamais retrouvé : télévision, indication de la vitesse, couverture…

Cruz del Sur signifie la croix du Sud, une constellation de l’hémisphère sud.

Arequipa **

Arrivé à Arequipa le matin à l’hôtel Casa de Margot que j’ai beaucoup apprécié, j’ai pris le free walking Tour en face de l’ex couvent Sainte Catherine. Le guide était assez speed et s’est retrouvé seul à la fin de la visite. Après la visite du couvent de ses dames, j’ai osé manger un cuy, un cochon d’Inde. Cela a le goût de poulet et heureusement que l’on peut y mettre les doigts.

Ce fut ma seule expérience. Après, je me suis promené dans Arequipa pour trouver un ceviche….

Comme je n’en n’ai pas trouvé, j’ai mangé de l’alpaga. C’est délicieux.

Le canyon de la Colca *** et la forteresse de Chimpa

J’avais réservé les 3 jours de Trek de Paris à Tradicion Colca. Le matin, une charmante personne me demande de payer le solde et inspecte soigneusement mon billet de 50 $. Elle me demande de lui en donner un autre. C’est comme cela, on inspecte vos billets au Pérou et en Bolivie. Le bus nous amène à Yanque, dans le canyon. Le premier jour, bus vers l’observatoire des condors dans la vallée.

Deuxième jour, petit tour pas loin de Yanqué et troisième jour, deux heures de montée pour la forteresse de Chimpa. Admirez le paysage de terrasses cultivées.

J’ai eu la chance de le faire avec un couple de français très agréable et c’était vraiment super.

Puno, Titicaca et Taquile le piège à touriste

Puis, bus vers Chisay pour aller à Puno. Le bus monte à 4400 mètres. Arrivée à Puno dans le froid de l’hôtel Andino. J’ai demandé un chauffage d’appoint et j’ai eu l’impression d’étouffer, le chauffage pompant l’oxygène de la pièce. A Puno sévissent les Torritos, genre de Touktouk fermés pour ne pas avoir froid..

Visite des îles de paille, Uros et de Taquile, île privée où l’on joue les touristes attablés devant des personnes qui jouent, qui dansent et qui cousent tout en parlant. Je n’ai pas aimé du tout. Par contre, le bleu qui se reflète dans le lac Titicaca est magnifique.

La Paz et le désert de sel d’Uyuni ***

Le lendemain, départ en bus à La Paz avec passage de la frontière. La Paz est une ville cuvette très polluée où le sud de la ville est plus moderne. Là aussi, free walking tour interrompu car trop bavard. Le cevice n’était pas top…. Mais la balade au marché vaut le coup d’oeil. Ananas énormes et patates de toutes les couleurs.

Puis bus La Paz – Tupiza pour une arrivée le matin. Je me rends à l’agence Los Salares où Celia me vend les 4 jours dans le désert de sel et une petite balade à cheval que j’ai bien aimée.

Le lendemain matin, départ avec un couple d’Argentins pour monter sur l’Altiplano, plateau à 4 000 m entouré de monts à 6 000 m. Un véritable plaisir : cultures en terrasses au début, lagunes de flamants, geysers, Incahuasi, île de cactus au milieu du désert de sel…

 

Potosi et le piège Sucré

Arrivé à Uyuni, bus pour Potosi et visite de la ville et d’une mine d’argent. La place d’Armes est agréable mais la mine est une exploitation de l’homme. Le guide, ancien mineur, se shoote au coca et boit de l’alcool à 80 avec les mineurs qui fêtent la fin de la semaine…

Puis bus vers Sucre…. avec visite de la tour Eiffel et de quelques couvents..

Et le jour du départ, grève générale….

 

Le bus pour La Paz revient le soir même et j’arrive à partir en moto le lendemain rejoindre un bus à 10 km de là direction Cochabamba avec un groupe sympa. Comme il faisait nuit, certains ont préféré faire les 10 km à pieds !

Les bus pour les téléphériques de La Paz

Arrivé à Cochabamba, bus vers La Paz le matin. Là je fais le touriste en téléphérique sous la pluie… J’ai adoré….

 

Cuzco et ses merveilles ***

Lendemain, départ en bus pour changer vers Cuzco. Le voyage est magnifique.

Cuzco est une ville très agréable, sa place d’Armes, sa rue du purgatoire.

Elle est entourée de sites intéressants à visiter : Sexywoman, Moray, les salines…

 

Et surtout le Maccu Piccu !!! Une merveille à voir absolument.

Retour à Lima en avion pour une dernière visite préinca et un dernier cevice.

En résumé : Colca, Uyuni et le Maccu Piccu

Ce qui m’a le plus plu ? Le canyon de la Colca avec le trek de Chimpa, les lagunes d’Uyuni et le Maccu Piccu.

Pérou et Bolivie en avril et mai 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *